Piégée

Trois mois déjà qu’un immense piège à castor, installé en forêt en bordure d’un sentier, a tué ma Virgule. Installé sans qu’aucune signalisation n’avertisse les randonneurs qui fréquentent la forêt qu’ils risquent de se blesser gravement. Ou de voir mourir leur animal de compagnie. Comme ma Virgule.

Depuis, nous avons entrepris notre deuil. Nous avons enterré notre Virgulette. Nous l’avons pleurée. Nous continuons de chercher notre fille partout. Et nous apprenons à notre petit Rimbaud à vivre sans sa maman (il fait beaucoup de progrès).

J’ai communiqué avec le biologiste du MRNF de notre région, qui a cessé de me répondre dès que j’ai parlé de changement à la législation en vigueur. Cette attitude est regrettable, surtout que nous avons depuis appris que ce piège était posé sans autorisation (il est de leur devoir d’assurer le respect de la loi).

Pourtant, notre demande n’est pas déraisonnable : on veut que la présence de pièges soit annoncée. Dans plusieurs endroits du monde – et du Canada – il est obligatoire de signaler visuellement la présence de pièges pour éviter que quelqu’un se blesse gravement ou n’assiste à l’agonie de son chien dans un monstre de fer.  Au Yukon, à l’initiative des trappeurs et du gouvernement, les affiches sont même posées deux semaines avant le début du trappage, pour que l’information circule bien.

Moi j’aurais voulu sortir sur la place publique et hurler, avec la même vigueur et la même force que ma Virgulette investissait dans absolument tout. Mon chum, lui, a voulu que nous prenions le chemin de la patience et de la douce persuasion, deux autres traits de Virgulette-cacahouète. Il a donc communiqué avec notre maire André Genest, un homme efficace et de parole. Armé de mon dossier de recherche, il a fait de la concertation, présenter des résolutions sur la signalisation, autant au niveau municipal qu’au niveau régional. Nous avons bon espoir que d’ici quelques mois, le dossier deviendra provincial et que les choses changeront au Québec. Il faut attendre et laisser le dossier suivre son cours.

Pour moi, c’est terriblement difficile : j’ai sans cesse l’impression de trahir ma petite fille chérie en ne hurlant pas sa mort. Je comprends avec ma tête que le but pourra être atteint en faisant avancer le dossier avec rigueur et constance, dans un esprit de collaboration. Mais mon corps et mon coeur n’y croient pas. Virgule ne laissait rien ni personne échapper à sa vigilance. Elle plongeait dans le lac pour vous sauver de la noyade, dès que vous entriez dans l’eau! Elle donnait le sein à un chiot qui n’était pas le sien! Et moi, elle me sortait à coup de museau de ma propre noirceur. Elle était là, reine du monde, pour nous protéger…

Ça me fait si mal en dedans de ne pas nommer la violence de sa mort avec les forces qui sont miennes, de ne pas protéger les autres, tout de suite, maintenant, contre ce danger. Je n’arrive pas à accepter qu’elle ait pu se sentir impuissante en nous quittant. Je me sens, comme elle, piégée. J’espère qu’elle me pardonne de ne pas être à la hauteur de son souvenir.

Publicités

2 commentaires sur “Piégée

  1. Ma chérie… Tu ne la trahis pas en agissant ainsi : tu t’assures que le changement sera profond, solide et durable, ce qui est toujours plus lent à instaurer. Il sera toujours temps d’utiliser ta peine et ta rage pour faire connaître les nouveaux règlements quand ils seront dans la poche.

  2. Dix mois après le départ de mon vieux Bob, je l’appelle encore quand j’arrive chez moi. Et je vois encore dépasser ses oreilles, en haut de l’escalier, où il attendait mon retour…

    Suis entièrement solidaire de votre lutte! Keep up!!

    Benoti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s