Perdue dans le brouillard

Je savais qu’on parlait la même langue, sans entendre les mêmes choses.
Je suis venue au rendez-vous encore une fois.
Que veux-tu, je veux que ça marche nous deux.
Quand je te fréquente à l’horizontale, je pense saisir toutes tes textures et celles que tu ne soupçonnes pas.
Mais quand tes mots s’élèvent devant moi, la magie s’éteint, je me perds dans le brouillard, mon esprit vagabonde et finit par se fracasser contre le roc.

p.s. : ceci est un micro-billet #FTA2011. Encore une fois, je me suis égarée en essayant de me trouver chez Daniel Danis et ses Mille anonymes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s