Flamenco et genèse

Hier soir, magnifique expérience pour mes yeux, mon corps, ma tête, mes oreilles, pour tous mes sens confrontés à Israel Galvan et  son « El final de este estado de cosas, redux », dansant sur un tremblement de terre. Même si sa course folle rythmique se termine carrément dans un cercueil, après maints soubresauts et tentatives d’en sortir, il me semble que tout ce spectacle fait un joyeux pied de nez à la mort (incluant la touchante danse de Yalda Younes). Encore, j’en veux encore!

Ce soir, c’était un voyage beaucoup plus intime dans la genèse personnelle de Marie Brassard que je tentais avec « Moi qui me parle à moi-même dans le futur ». Furieusement esthétique est la première chose qui me vient à l’esprit pour parler de ce conte intérieur. J’ai adoré la scéno, évidemment. Le texte m’a plu, mais je suis restée émotivement et intellectuellement à distance, je n’ai pas réussi à faire corps avec l’oeuvre. Bizarrement, on dirait que c’est la douceur qui m’a rebutée, alors que le procédé aurait dû m’ensorceler, m’hypnotiser. Donc note à moi-même : méditer un peu avant d’aller voir le prochain spectacle de Marie Brassard! 

Mon Festival TransAmériques se poursuit demain avec Mille anonymes. J’ai toujours peur quand j’ai une « date » avec Daniel Danis.

p.s.: ceci est un micro-billet #FTA2011… pour le plaisir de partager ce que je vois et vis pendant ce merveilleux festival sans lequel je ne peux envisager le printemps! :)

Publicités

2 commentaires sur “Flamenco et genèse

    1. Oh mais c’est pas que c’est un mauvais spectacle, c’est juste que ça manquait d’urgence pour moi. Y’a des gens qui ont adoré! Ceux qui se sont laissé emporter par la voix et les images ont été envoûtés. Je retournerai voir Marie Brassard encore, je pense que ce qu’elle fait ressemble aux chants des sirènes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s