Des corans et des hommes

Je suis baptisée dans la religion catholique, non pratiquante, non croyante, mais culturellement attachée à mes traditions catholiques. Et pour cette raison, extrêmement sensible à toute agression à l’égard des symboles religieux.

Je ne crois pas ce qui est écrit dans la Bible littéralement, mais je crois que c’est un super bouquin pour nous rappeler deux-trois trucs sur la nature humaine, sur les valeurs souhaitables en société, sur notre potentiel d’être vivant. Et tous les autres textes religieux me semblent aller dans la même direction (j’ai un Coran aussi à la maison, au cas où la question vous brûlerait les lèvres). Ils sont certes écrits à une époque lointaine, selon une perspective masculine dépassée, truffés de trucs sexistes et datés, mais allo, je suis capable faire la part des choses.

Je suis bouleversée par la burqa, j’en ai déjà parlé dans ce blogue. Je trouve le voile magnifique et dans mon entourage, il est porté en marque de soumission à un Dieu et non à un mec. Je respecte que culturellement il ait un poids très différent d’un endroit à l’autre et je comprends que mes copines du Maroc et du Burkina voient la chose autrement. Et je saisis que ces questions sont complexes et qu’on n’arrivera pas à s’entendre à tout coup.

Mais en toutes circonstances, j’ai toujours beaucoup plus peur de l’exclusion, de la marginalisation, de la stigmatisation, que du tissu et des livres saints. Alors, en cette fin de ramadan, bon Aïd el-Fitr à tous mes amis musulmans et svp, acceptez mes excuses en tant qu’être humain, pour la folie de mes frères – pasteurs ou pas – qui veulent brûler vos textes pour protester contre un peu d’acier qu’on se propose d’ériger sur une cicatrice béante. Je suis d’avis qu’une mosquée ouverte et accueillante en ce lieu marqué serait un pas vers la réconciliation, mais entre vous et moi, je ne suis pas certaine que ça vaut la peine de se réconcilier avec des gens comme le pasteur Jones. Et merci de m’avoir reçue cet été dans votre mosquée de Bobo-Dioulasso de manière particulièrement accueillante et et chaleureuse…

P.-S. : je sais, la charité chrétienne me dicte d’aimer quand même le pasteur Jones, malgré sa folie… mais je vous ai déjà avertis que j’étais non pratiquante, alors désolée, le mieux que je puisse faire, c’est m’autocensurer et éviter l’utilisation du mot imbécile…oups… j’ai bien essayé!

re P.-S. : si vous lisez l’anglais, voici un article intéressant : http://www.nytimes.com/2010/09/11/nyregion/11religion.html?_r=1&src=twt&twt=nytimes

Publicités

5 commentaires sur “Des corans et des hommes

  1. Je ne sais pas si le pasteur Jones a fait son choix mais je trouve non-chrétien de sa part de brûler des bouquins du Coran, Pour ton information personnelle, je suis baptisé dans la religion catholique et je suis pratiquant seulement dans les occasions comme les baptêmes et les funérailles! Personellement, je ne crois pas que mettre le livre sacré de l’Islam dans le feu soit une excellante idée pour demain! Souhaite-moi bonne chance pour les auditions, ce sera le rêve de ma vie de jouer dans un Moliére, les Fourberies de Scapin sera la premiére production classique de l’histoire de la Troupe Quapla! (Tu l’as fait avec les Femmes Savantes à l’époque du Cadavre Exquis, ma chére Philaminte, ha ha ha!) Au plaisir!

  2. Bien d’accord avec toi Véro. En ces temps où en contrepartie un certain anti-américanisme peut être facile, on pourrait croire que le pasteur Jones est perçu comme un héro. Tu seras peut-être rassurée de savoir qu’au petit déjeuner dans un hotel dela banlieue profonde de Cleveland plutôt cette semaine, tous les américains présent parlaient de Jones dans les mêmes termes que toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s