Fringe-moi une dernière fois au frais!

Plus que deux jours de Fringe et une seule représentation de Les quatre petites filles, ce soir à 21h45, au M.A.I. (3680, Jeanne-Mance) et comme on a l’air climatisé et un bar avec vino, on pense que vous pouvez difficilement trouver mieux à faire (hum…).  Pour les billets, il ne reste que deux possibilités : la billetterie du Parc des Amériques (coin Rachel et St-Laurent) et l’achat à la porte 1h avant le show. On vous espère aussi nombreux qu’hier (vraiment, à 16h45 un vendredi, on s’attendait pas à ça!), alors arrivez tôt si vous voulez une place! Je vous rappelle que c’est 9$ + 2$ de frais, ça dure 70 minutes et c’est fait pour être regardé et ressenti – ne cherchez pas à comprendre svp!

Ce jour de dernière est un peu bizarre puisqu’il se produit le samedi et non le dimanche de clôture du Festival. D’un côté, cela veut dire qu’on aura tout notre dimanche pour courir d’autres spectacles; d’ailleurs, je partage mes choix avec vous ci-après… Par contre, côté démontage, faire ça un samedi soir, on s’entend que c’est poche (on le fera pas, l’équipe s’y est opposée; ça va donc se faire dimanche et lundi).  Et puis le fait que notre dernière soit le samedi, ça veut dire que l’équipe va se dissoudre avant la clôture du Festival et je doute fort que nous soyons tous réunis pour la fête au Studio Juste pour rire demain pour voir des collègues couronnés (ce sont les prix Frankies, auxquels nous ne sommes à peu près jamais admissibles, compte tenu qu’on monte du répertoire en français, mais on est content d’aller applaudir nos copains en nomination).  Mais c’est pas grave, lundi soir c’est mon anniversaire et plusieurs seront là pour fêter à la fois la fin de cette aventure fringienne et ma cruelle avancée en âge! Et puis on aura pas le choix de se revoir pour finir la paperasse de l’UDA (la fameuse étape 3) et partager le déficit ou le maigre profit; on en profitera pour faire un mini-party de dernière!

En attendant, Fringeons! À quoi ça ressemble un week-end de fringeuse? À ceci :

Samedi:

– 15h00 – aller acheter un petit cadeau pour les techniciennes; la tradition, c’est du scotch… à suivre!
– 16h30 – trouver un moyen humain d’aller porter la tonne d’équipement informatique au M.A.I. pour la dernière et aller au Parc des Amériques acheter nos billets, pour ne rien manquer!
– 17h30 – Shavirez, Gypsy of the sea au Studio Juste pour rire (2109, St-Laurent)
– Petite bouffe sur la Main ensuite
– 20h15 – italienne dans le salon du M.A.I
– 21h45 – on joue Les quatre petites filles une dernière fois devant vous!
– 23h00 – on prend un verre avec vous!
– Minuit – L’Abri au Mainline (3997, St-Laurent)
– 1h – La 13e heure au Studio Juste pour rire (2109, St-Laurent) et espérons-le, plein de 11-second-dance-parties! On veut danser!

Dimanche (pendant que d’autres membres de l’équipe démontent, oups!):

– 13h30 – Dance Animal au Studio Juste pour rire (2109, St-Laurent)
– 15h – course folle pour se rendre à temps à Jesus Jello (Free Standing Room, 4324, St-Laurent) – on aurait voulu voir Autobiomusicographie, mais on va se reprendre à Zone HOMA
– 16h30 – How to survive an existential crisis (Petit Campus, 57, Prince-Arthur) – et là mon coeur est brisé, car je voulais aussi voir Les perruches sont cuites, mais c’est en même temps, j’y arriverai pas
– 17h15 – autre course folle (et on va arriver en retard, mais ils permettent les retardataires, ouf!) pour voir Uncalled For au Studio Juste pour rire (2109, St-Laurent)
– Dernier petit tour à la tente à bière coin St-Laurent et Rachel ou bouffe sur la Main
– 19h45 – Autant s’emportent les gens  (Petit Campus, 57, Prince-Arthur) – encore là, je manque un autre bon show, Un long poème qui pue des pieds
– ça se corse ici – soit qu’on s’enterrasse ou qu’on rentre… l’idée c’est de tenir le coup jusqu’au party de clôture qui est à 23h au Studio Juste pour rire

Puis lundi viendra :  ce sera le temps de passer au quartier général du Fringe et de récupérer les recettes, faire les comptes, remplir la paperasse, et faire un bilan multidimensionnel de ma 5e année au Fringe… mais on ne se fera pas ça trop difficile tout de suite.  On sera en 5 à 7 au Else’s, puis on soupera au Misto sur Mont-Royal, l’idée étant d’atténuer mon angoisse face à mon vieillissement en festoyant!  Venez si ça vous dit, j’ai besoin de soutien! Tout le monde est bienvenu! 

Et qu’est-ce qui viendra après le Fringe, à part un enième bilan, une grande remise en question assurément, et un peu de repos? Des rénos, un long voyage et sûrement plein d’autres projets fous… dont un troisième laboratoire Picasso. Eh oui. C’est dit. Ah et ouin, ce serait bien quelques rôles et projets rémunérés. Je dis ça comme ca.

Publicités

3 commentaires sur “Fringe-moi une dernière fois au frais!

  1. Le mot de Cambronne pour ta dernière! à l’heure où vous allez faire votre italienne, nous allons débuter notre dernier « Traitement de canal », sans notre metteur en scéne! En vérité, Brigitte Charpentier sera à Saint-Pierre Baptiste pour entreprendre sa saison estival avec la pièce « On joue au docteur ». Si vous voulez l’encourager, elle va jouer le mercredi, vendredi et samedi jusqu,au mois d’août! Venez l’encourager en grand nombre! ;)

  2. Je te souhaite un excellent anniversaire ! Ça tombe bien de fêter aussi pour couronner la série des six représentations terminées, malheureusement.
    Véro, n’est-ce pas discriminatoire de refuser des prix à des francophones à Montréal par surcroît ! Pourquoi accepter des spectacles en français s’ils sont exclus ? :(
    Je peux sensibiliser le peuple de défense de nos droits si tu veux…

    BONNE SOIRÉE D’ANNIVERSAIRE ! :))

  3. Oh mais il n’y a pas de discrimination de la part du Festival ou de ceux qui donnent des prix au sujet de la langue. Il y a eu des gagnants francophones hier…

    Le hic, c’est qu’il n’y a pas assez de théâtres ou d’intervenants culturels francophones disposés à donner un prix lors du Festival, donc il n’y a pas de catégorie pour le théâtre de répertoire francophone. Le problème n’est pas chez nos amis anglos: Chapters a récompensé un texte de création français hier. Par le passé, j’ai déjà été dans une équipe qui a gagné un prix offert par un théâtre anglophone pour qu’on aille jouer notre pièce chez eux!

    Hier, sur les dix prix, il n’y avait que le Théâtre Denise-Pelletier dans les diffuseurs francophones qui donnait quelque chose en théâtre. Ensuite, il y avait le Cirque du soleil, un diffuseur bilingue. Et tous les autres étaient anglophones. Le problème est qu’année après année, il n’y a pas d’intérêt de la part des institutions francophones pour cet événement bilingue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s