Au son de la « douce » mélodie des Klaxons… Répétition du mercredi 12 mai.

C’est dans une ambiance électrique de douce euphorie que cette répétition a débuté hier soir. Nous avons beau être de sérieux créateurs, la fièvre du septième match était bien présente dans le studio de répétition hier. Encore un préjugé sur les créateurs qui vient de tomber, et oui, nous vivons dans le même monde que tout le monde.

Cette soirée a commencé par une très intéressante discussion entre les actrices et le photographe Pierre Guillaume afin de déterminer quelle photo sera choisie pour concevoir l’affiche de la pièce (présentée au M.A.I. du 11 au 19 juin dans le cadre du festival Fringe de Montréal). Pierre nous a présenté le résultat de la session de photo de la veille ainsi que ses premières ébauches retouchées. Nous avons tellement hâte de vous montrer ça! Le travail de « light painting » (ou lightgraff) est particulièrement intéressant! À ce sujet, le lightgraff est une technique qui comme son nom l’indique, consiste à peindre l’espace avec une source lumineuse dans un endroit sombre en utilisant un long temps d’exposition afin que le tracé de la lumière puisse s’immortaliser (jadis sur la pellicule). Le procédé n’est pas récent, en fait il repose sur le principe de la persistance rétinienne, procédé d’optique (scientifique) qui est à la base même de l’invention de la photographie au milieu du 19e siècle et du cinématographe à la fin de ce même siècle. Qui ne s’est jamais amusé à tracer des lignes et des cercles dans l’espace en jouant avec un bâton de feu de Bengale?? Ce qui est le plus merveilleux dans tout ça est que Picasso lui-même, a joué de cette technique avec le photographe d’origine Albanaise Gjon Mili, un des pionniers de ce art lumineux et poétique. Voici d’ailleurs quelques photos du travail qu’ils ont fait ensemble dans l’atelier de Picasso au autour de 1949.

Revenons au théâtre, donc entre la musicalité des coups de klaxons, des cris dans les rues et les « rafraîchissements » des pages sportives afin de suivre l’évolution du pointage, nous avons entrepris de s’attaquer aux actes III et V du texte de Picasso. Il a alors été question de tarte à la crème, de musaraigne (qui au dire de notre ami Frédéric serait un instrument de musique du 18e siècle), d’ora pro nobis, d’oranges, de mandarines, de citrons, d’olives et de petits poissons. Vous verrez qu’elles savent être complètement diaboliques ces quatre petites filles. Je les observais du coin de l’oeil, découvrant le travail de la metteur en scène qui (lorsqu’elle ne regardait pas l’évolution des buts) y allait d’explications d’une très grande poésie afin que chaque acteur (actrice) puisse se plonger au cœur même de la vison des personnages. Bientôt les quatre petites filles vont envahir l’espace concrètement, il ne leur reste plus qu’à apprendre leur texte, et je vous assure qu’il s’agit là d’un défi de taille vu la complexité du texte surréaliste qui par ce fait, est dépourvu de tout points de repères!

Bien sûr la répétition (contexte particulier oblige) s’est exceptionnellement terminée devant le téléviseur pour pouvoir  regarder les 5 dernières minutes de la troisième période pendant que déjà, dans la rue, les gens chantaient et célébraient cette victoire étonnante. Qui a dit que le théâtre devait toujours être sérieux?

Soyez présent mardi soir prochain (le 18) sur Twitter (via le compte @pretiumdoloris #4PFP)  alors que je commenterai de nouveau, en direct la répétition à compter de 18h30!!!  N’hésitez surtout pas à venir nous poser des questions, les acteurs, la metteur en scène et moi, se feront un plaisir de vous répondre en direct!

Marie-France

Publicités

2 commentaires sur “Au son de la « douce » mélodie des Klaxons… Répétition du mercredi 12 mai.

  1. Comme c’est plaisant de voir de l’intérieur un groupe de création aussi vivant et hardi !
    Je suis allé beaucoup au théâtre dans ma jeunesse, délaissant même parents et amis pour suivre ma passion.
    Vous me donnez le goût d’y revenir à la charge ! …mais sans orignal épormyable !
    Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s