Les images en devenir de quatre petites filles

Parallèlement à l’exploration physique, vocale, scénographique, alouette, de Les quatre petites filles, nous cherchons présentement à mettre en images la pièce.  Au lieu de voir les activités de marketing – inévitables – comme un boulet, nous tentons de nous en servir pour faire progresser notre regard tridimensionnel de la pièce.

Après une séance de remue-méninges ainsi qu’un inventaire des objets nommés dans les didascalies, une visite du Jardin botanique à la recherche du terrier des quatre petites filles – en bottes-à-l’eau pas de bas, quelle mauvaise idée! – , après avoir visionné des clips Youtube proposés par Pierre Guillaume et des photos apportées par Patrice Madgin, nous étions plein d’ambition et d’idées.  Le retour à la réalité a été brusque : la photo officielle était réclamée le jour même au Festival, on avait mal prévu notre affaire!

Pierre Guillaume a donc organisé en catastrophe, une petite séance photo en deux temps et mis son talent et la magie de Photoshop au profit de la pièce.  À partir de photos prises à la première séance, puis assemblées, voici comment Pierre a illustré trois de ces quatre inquiétantes demoiselles, sexuées et violentes, vives et apeurées, obnubilées par le puits :

@Pierre Guillaume : de gauche à droite, Véronick Raymond , Gaële Cluzel-Gouriou et Stéphanie Breton. Mai 2010.
@Pierre Guillaume : en partant du coin supérieur gauche, Véronick Raymond, Gaële Cluzel-Gouriou et Stéphanie Breton.

Ensuite, la seconde séance a permis d’intégrer la fantastique Brigitte Pogonat, personnifiant la Petite fille IV, l’aînée, dont le regard informé fuit le puits pour s’attarder sur celle qui s’y terre mystérieusement, la Petite fille III.  La photo officielle du programme venait donc de naître :

@Pierre Guillaume : en partant du coin supérieur gauche, Véronick Raymond, Gaële Cluzel-Gouriou, Stéphanie Breton et Brigitte Pogonat

Puis la Petite fille IV s’est aussi révélée derrière ses soeurs d’arme, inquiétante.

@Pierre Guillaume : de gauche à droite, Véronick Raymond, Gaële Cluzel-Gouriou, Brigitte Pogonat et Stéphanie Breton.

Mardi, la recherche visuelle se poursuivra, au moment d’une séance photo, intégrant lightpainting et lightbrushing.  Picasso s’est fort bien servi de la première technique et de nombreux artistes créent des effets magnifiques en se jouant de la lumière.  Nous chercherons donc à intégrer le tout dans notre mise en espace mardi soir, afin de livrer une affiche qui témoigne réellement de notre vision de l’œuvre.  Et bien sûr, ce sera l’occasion de ramasser des fragments de corps pour les projections qui sculpteront la production quand elle se déploiera sur la scène du MAI.  D’ici quelques jours, des bribes de ce travail seront publiées ici.

Le travail se poursuit donc sur plusieurs plans. Pas assez rapidement à mon goût. L’angoisse est présente. Très présente. La fébrilité aussi. Alors je me répète à la blague, bah, c’est pas grave, on joue au MAI… en juin! (ok, on a les blagues qu’on mérite, je sais!).

Publicités

6 commentaires sur “Les images en devenir de quatre petites filles

  1. La dernière photo avec Brigitte en façon inquiétante me fait glacer le sang! Vous me faîtes peur avec vos images! Non non, je blague, vous êtes absolument géniale, les filles! XXX

  2. Merci pour ton message-blogue si stimulant et inspirant.

    Je le transmet à ma soeur artiste-peintre pour qu’elle voit ta démarche et les belles photos de Pierre Guillaume.

    Bonne continuation

  3. Je vous dit merde et si je peux j’aimerais tellement voir le résultat de tout ce travail patient et éclairé.
    Quelle merveille de vous voir concevoir et intégrer tout cela. C’est rare qu’on puisse voir l’oeuvre en progression avant ou en même temps que l’avancement de sa création !
    Merci !
    Jean-Robert :)

  4. Quelle générosité! Nous faire partager l’angoisse créatrice, c’est pas courant.

    Et tout ce brassage de technique et inspirations nous éduque.
    Cette pièce m’apparaît hautement attirante même à ce moment-ci.

    La soeur de Rita

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s