Ça y est, ça y est, ça y est.

« Ça y est, ça y est, ça y est. » Ça fait des semaines qu’on y pense, qu’on en parle. Enfin, on le fait. 

Le processus de création de Les quatre petites filles est lancé. Et ce blogue va vous permettre de nous suivre jusqu’au 20 juin dans nos sillons sinueux. Et je dis nous parce que les voix vont se multiplier ici. 

Pour vous situer un peu, je vous donne quelques clés et noms. Mais ne cherchez pas trop de ligne au singulier, remettez en question tous les sens que vous percevrez. On va vous servir ça comme ça vient. Un magma. Images. Mots. Couleurs. Impressions. Chialage contre la paperasse. On se permettra tout. Et vous vous permettrez de nous ignorer, de nous lire en diagonale, de nous répondre ou pas.

Alors donc, on monte une pièce de théâtre pour le 20e Fringe de Montréal (du 10 au 20 juin) sur la scène du M.A.I (que trop peu de gens connaissent – c’est au 3680, Jeanne-Mance). Ça s’appelle Les quatre petites filles. C’est le peintre Pablo Picasso qui a écrit ce texte et c’est sa seconde pièce. On a monté son premier texte l’an dernier sous forme de chantier exploratoire. Et on fait la même chose cette année. Ça veut dire que le produit ne sera pas fini quand on va le présenter publiquement. Et c’est voulu. On va montrer ce qu’on aura à ce moment-là. Ça ne veut pas dire qu’on ne va pas tendre vers un produit fini, mais on sait qu’il ne le sera pas.  Pour toutes sortes de raisons, artistiques, économiques, techniques, ésotériques… Et on aime ça comme ça. Et on en reparlera de ce choix.

La distribution est composée de gens avec qui j’adore travailler. Stéphanie Breton (Petite fille I), Gaële Cluzel-Gouriou (Petite fille II), Brigitte Pogonat (Petite fille IV). Et je serai la Petite fille III, mais ça faisait bizarre de dire que j’aime travailler avec moi-même, surtout que c’est pas toujours vrai!.  Les garçons et autres spectres seront interprétés par Frédéric Jeanrie et Patrice Madgin. Et il y a Camille Loiselle-D’Aragon, femme extraordinaire qui vient en salle de répétition pour jouer à ma place la Petite fille III , ce qui me donne le privilège de me concentrer sur la mise en scène et la direction d’acteurs. Elle est tellement à sa place qu’elle commence à prendre forme dans le texte. Je sens que vous la verrez sur scène.

Autour de cette distribution, des concepteurs et des collaborateurs.  Pierre Guillaume, comme toujours, à l’imagerie scénique et aux photos, avec Patrice Madgin aux dessins et interventions visuelles.  Marie-France Latreille qui s’occupe des communications et qui témoignera également de ses observations.  Vous pourrez la lire sur son blogue et ici.  Son premier texte « Les mots de Picasso » est d’ailleurs en ligne… Olivier Gagnon aussi, jeune homme brillant qui correspond avec moi sur cette création, via de brefs messages apparentés à la forme twitteresque et qui a accepté que je publie des extraits de nos échanges, et qui produira si ça lui chante des textes pour ce blogue.  Et puis des collaborateurs, nombreux, qui vont graviter autour de notre bibitte. Je les nommerai au gré de leurs passages, pour leur laisser l’entière liberté de mouvements que j’aime qu’ils aient. Musique, costumes, infographie et technologie.  Parlant de technologie, on a de grandes ambitions et zéro budget; on verra bien ce qu’on peut faire avec quelques fils et le génie du web.

Quatre semaines à creuser le texte, à se griffer l’intérieur pour que jaillisse le bon rouge vermillon, à s’éventrer pour que les tripes se répandent, tout ça dans le  plaisir et la rigueur. Quatre semaines d’exploration, tout en complétant un paquet de papiers pour l’Union des artistes, tout en faisant des budgets, en cherchant un mini-trampoline, des caméras avec vision de nuit, de la bourrure de sofa. Puis dix jours à le sculpter devant vous. Si ça vous dit. « Ça y est, ça y est, ça y est. » Ça fait des semaines qu’on y pense, qu’on en parle. Enfin, on le fait. 

– le bout de texte en italique est tiré  de la pièce Les quatre petites filles de Pablo Picasso.

Publicités

6 commentaires sur “Ça y est, ça y est, ça y est.

  1. Enfin des nouvelles de ce projet! Je suis persuadé que ton génie créatif, la rigeur dans tes recherches, l’habileté que tu as pour amener les autres à se dépasser et à être précis, ta capacité à décrypter les sens dernière les mots, le talent que tu as à tisser des liens avec le contexte et enjeux d’aujourd’hui, tes grandes habiletés avec les technologie et les média sociaux et l’équipe de gens talentueux qui t’accompagne dans cette aventure sont autant de raisons qui ne me font aucunement douter que le processus sera tout aussi extraordinaire que ce que vous allez présenter.

  2. Peux-tu me donner les heures de représentation du dimanche puisque tu sais que le 11-12, 18-19 juin je serais sur la scéne de la salle de regroupement pour « Traitement de canal » avec Quapla! Envoie-moi des nouvelles de tes trois comparces car je m’ennuie ben gros d’elles, Vero! En passant, envoie-moi des photos des 4 p’tites filles (CCM = Costumées, Coiffées et Maquillées) autrement dit vous quatre afin de vous voir à quoi vous avez l’air!

    XXXXX

    Le Tigre!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s