L’enfer, c’est la promotion

Vous le savez, j’en ai parlé sur ce blogue, je suis une passionnée de théâtre.  J’en lis, j’en monte, j’en fais, j’en vois et même j’en promeus.  Et depuis des semaines, je travaille à promouvoir justement la magnifique pièce Ailleurs, de Serge Mandeville d’Absolu Théâtre, succès de 2008, reprise dès demain sur la scène principale du théâtre Prospero.  Une pièce dans laquelle Serge Mandeville, auteur et metteur en scène, inspiré par ses origines égyptiennes et sa « Têta », juxtapose mythes personnels, conflit israélo-palestinien et grands récits dans des mots à la fois intimes et engagés.

Alors en diablesse promotionnelle que je suis, j’espère vraiment vous y voir.  Parce que c’est bon.  Parce que Serge.  Parce que sa grand-maman Yvonne. Mais surtout parce que c’est important d’entendre des paroles de créateurs d’ici.  Je n’ai rien contre les classiques, mais je crois qu’il est essentiel que nous parlions également de nos réalités contemporaines.  Et pour que des créateurs continuent de produire, il faut qu’il y ait un public qui s’y intéresse…

Alors re-diablesse, voici des échos de la pièce et des infos pratiques… en espérant que vous y serez en grand nombre!
(et p.s. les jeunes adultes autant que les personnes âgées adorent ce spectacle…)

Ailleurs, texte et mise en scène de Serge Mandeville
Du 16 au 27 mars, avec Benoit Drouin-Germain, Monia Chokri, Serge Mandeville et Véronique Marchand – du mardi au samedi à 20 heures, sauf le mercredi à 19 heures
Réservations – billetterie du Prospero: 514.526.6582 et Réseau Admission: 514.790.1245 ou www.admission.com
www.absolutheatre.comwww.twitter.com/absolutheatre

Échos du jour :

La Presse du 15 mars 2010 – Ailleurs : le legs du pays maternel http://bit.ly/cRXyMp

Échos de la première mouture :  

« Mandeville aime raconter des histoires et il sait y faire. Ses quatre récits se lient et se délient, se multiplient même, dans de constants allers-retours. Fascinant parcours. » – Philippe Couture, Voir, 30 octobre 2008

« Serge Mandeville, a pillé les histoires de sa propre famille pour écrire cette pièce touffue. Il s’est aussi servi du mythe d’Osiris, dans lequel la jalousie s’installe entre deux frères, et d’événements marquants dans l’histoire récente du Moyen-Orient. (Il)… a su habilement organiser les conflits, grands et petits, pour que l’intrigue ne perde pas le spectateur. » – Lili Marin Radio-Canada, 30 octobre 2008

 « D’une richesse sans pareil, la pièce Ailleurs de Serge Mandeville nous fait traverser le temps en déplaçant les mythes et en les condensant sur notre Amérique, terre natale et terre d’accueil. Ce qu’il met sur papier, c’est l’Histoire des conquêtes et des vengeances, celle des dieux-rois, des Palestiniens, des Israéliens, des Montréalais, l’histoire des idéologies militantes, des fantasmes de séduction, des querelles familiales douces et amères. (…)
Le rythme, étudié avec soin, nous entraîne dans l’action et nous tient en alerte jusqu’au point limite de la tension (…)
Ailleurs est, sans contredit, un véritable bijou de théâtre offert à un large public . » – Mélanie Viau, Monthéâtre.ca, 27 octobre 2008

Publicités

Un commentaire sur “L’enfer, c’est la promotion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s