J’en suis

C’est fait, j’en suis, j’ajoute ma voix au grand vacarme virtuel.  Peut-être pour trouver un sens à ce que je lis et j’entends. Peut-être pour calmer les voix dans ma tête.  Peut-être par pur narcissisme.  M’enfin.  J’en suis.

Pas trop de promesses quant à la constance de nos fréquentations, mais l’engagement d’au moins partager ici quelques-uns des (nombreux) doutes qui vont surgir pendant que je me consacrerai à changer de vie (!) et à monter la  seconde pièce de Picasso, Les quatre petites filles, pour le Fringe de Montréal 2010.

Gros programme.  Vivement un café au lait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close